a

Lorem ipsum dolor amet, modus intellegebat duo dolorum graecis

Follow Us
  /  Divers   /  SÉCURITÉ SIÈGE AUTO : QU’EST CE QUE LA NORME ISOFIX ?

SÉCURITÉ SIÈGE AUTO : QU’EST CE QUE LA NORME ISOFIX ?

La sécurité de nos chères petites têtes blondes n’est pas une chose à prendre à la légère.

C’est le cas aussi bien à la maison que dans les voitures. Par exemple, désormais, pour attacher les sièges auto de bébé, vous ne devez pas simplement enrouler les ceintures de sécurité. Il importe de respecter ce que les experts appellent la « norme isofix ». Mais qu’est-ce que c’est ? Et comment savoir si votre véhicule est bien équipé pour accueillir bébé ? Que faire si tel n’est pas le cas ? Voici quelques réponses.

Isofix : une nouvelle norme pour fixer les sièges auto de bébé

Avec la norme Isofix, vous n’avez plus besoin des ceintures de sécurité pour maintenir en place le siège auto de bébé. Il s’agit d’un système à clips, embarqué dans le siège arrière de votre véhicule qui permet de fixer la chaise de votre petit et de le stabiliser simplement.

Cette nouvelle règlementation présente quelques avantages à ne pas minimiser. Notamment, c’est plus facile d’attacher les chaises auto de bébé avec ce nouveau système. Il vous suffit de glisser les accessoires. Sans compter que bébé sera plus stable et plus confortable avec une fixation aussi solide. La norme Isofix embarque un système anti-rotation qui convient à tous les âges.

Pour la sécurité de votre bébé, la norme Isofix est aussi la meilleure. Elle est plus résistante face au choc. C’est ce qui a permis de convaincre la majorité des parents. C’est la nouvelle règlementation en vigueur, et ce, depuis juillet 2013. On peut le dire, désormais, la norme R44 n’est plus applicable en France.

Mais comment fonctionne la nouvelle norme Isofix ?

La norme Isofix est, comme susmentionné, fixée à l’intérieure des sièges arrières de la voiture. De plus, elle embarque une sangle de retenue qui sera placée dans le coffre de votre véhicule.

C’est un système qui convient à tous les enfants en bas âge. D’ailleurs, les nouveaux modèles de sièges auto, pour les enfants de moins de 10 ans, embarquent aussi des systèmes de fixation qui s’adaptent à la norme Isofix. Selon la loi, il est obligatoire, en effet, d’installer les enfants dans des sièges de protection spécialisés jusqu’à cet âge en France.

Mais attention, l’utilisation de la norme Isofix ne change pas intégralement l’utilisation des sièges auto de la voiture. Notamment, ces derniers doivent toujours être placés à l’arrière. Pour les moins de 15 mois, ce doit être face contraire au sens de la voiture, le dos vers la route, pour un peu plus de la sécurité.

Dans le cas d’une voiture qui ne dispose que de deux places, il est possible de mettre le siège auto avec le système isofix à l’avant, sur le siège passager. Mais, dans ce cas, vous devez désactiver l’airbag.

Qu’implique le non-respect de la norme Isofix ?

Les autorités sont très exigeantes quant au respect de la norme Isofix pour les parents qui ont des enfants en bas âge dans la voiture. C’est désormais obligatoire de la respecter sous peine, le cas échéant, d’une amende forfaitaire de 135 euros et majorée de 750 euros.

Sans compter que, vous le comprenez, le non-respect de cette règlementation peut impacter sur la sécurité de votre bébé sur la route. Avec son système de fixation à double ancrage, la norme Isofix minimise les chocs et les mouvements de bébé dans la voiture.

Est-ce que votre voiture est équipée de ce système ?

Malheureusement, de nos jours, toutes les voitures qui circulent en France ne sont pas toujours équipées de ce système. Comment savoir si la vôtre en dispose ou non ? Si vous avez, entre autres, un modèle de véhicule qui date d’avant 2011, il y a de forte de chance que la norme Isofix ne soit pas respectée. Ces derniers obéissent encore à la norme R44 qui utilise des systèmes de fixation à l’aide de simple ceinture de sécurité.

Afin de vous en assurer, vous pouvez simplement passer à l’arrière de votre véhicule. Si vous êtes équipée, vous devriez avoir deux points d’ancrage sur le siège arrière avec la marque « ISOFIX ».

Que faire si votre voiture n’est pas bien équipée ?

Si vous n’avez pas le système Isofix embarqué dans votre voiture, que faire ? Malheureusement, il n’y a pas d’adaptation possible à faire. Donc, vous avez le choix entre changer de voiture, quitte à acheter moins cher avec un modèle d’occasions ou continuer d’utiliser le système de fixation avec ceinture en prenant soin de respecter les modalités de fixation et de choisir le bon siège-auto pour votre bébé. Dans ce cas, l’amende ne s’appliquera pas.

Du moins, vous l’aurez compris, on vous conseille tout de même de tout mettre en œuvre pour avoir un véhicule compatible à la norme Isofix. C’est plus sûr pour bébé.

Nos chauffeurs sont également expérimentés et adaptés à la conduite des enfants qui sont déclarés inadptes aux transports en commun par la MDPH et dont les transports sont pris en charge par Ile de France mobilités. Hopways

Nos chauffeurs sont également expérimentés et adaptés à la conduite des enfants qui sont déclarés inadptes aux transports en commun par la MDPH et dont les transports sont pris en charge par Ile de France mobilités. Hopways

Nos chauffeurs sont également expérimentés et adaptés à la conduite des enfants qui sont déclarés inadptes aux transports en commun par la MDPH et dont les transports sont pris en charge par Ile de France mobilités. Hopways